Réglementation

Encadrement des Périodes de Formation en Entreprise

Source : (B.O.n°25du 29 juin 2000)

Le suivi pédagogique des élèves en entreprise implique les professeurs de toutes disciplines, aussi bien générales que professionnelles.

Toutes les séquences doivent faire l’objet d’une évaluation formative qui intéresse les professeurs de toutes les disciplines.

I.L’ENCADREMENT DE L’ÉLÈVE : LES PRINCIPES.

Pendant les périodes en entreprise, chaque professeur de la division participe à l’encadrement pédagogique des élèves. L’encadrement inclut nécessairement la réalisation de visites sur les lieux de travail dans lesquels se déroulent les périodes en entreprise.
Le tableau de suivi des élèves est établi par le professeur principal qui peut consulter ou se faire aider par le Chef de Travaux.

Ce tableau doit être déposé avec Mme TANTALE au plus tard 1 semaine avant le début du stage

II.L’ENCADREMENT DE L’ÉLÈVE : CONTENUS ET MODALITÉS.

L’encadrement des élèves recouvre plusieurs phases : la préparation de la période en entreprise, l’accompagnement pendant la période en entreprise, l’exploitation pédagogique de la période en entreprise.
Les modalités de mise en œuvre de cet encadrement pédagogique impliquent la mobilisation de tous les acteurs de l’établissement scolaire.
Le calendrier des stages est élaboré dès la rentrée par le Chef de Travaux en fonction des informations fournies par les conseils d’enseignement.
La répartition des tâches liées au suivi est faite dès la rentrée par l’équipe pédagogique (professeur principal) et es validée par le Chef d’établissement ou le Chef de Travaux.
La répartition des rôles varie en fonction des phases de la PFE.

III. LA PRÉPARATION DE LA PÉRIODE EN ENTREPRISE.

Le professeur principal aidé des professeurs d’enseignement professionnel est chargé de la préparation de la PFE.
Cette préparation doit s’entendre comme une activité spécifique avec les élèves. Elle impose également un apport d’informations auprès des entreprises pour les aider à s’impliquer dans l’accueil.
Cette phase préparatoire est déterminante pour créer les conditions de’ réussite d’une période en entreprise. C’est au cours de cette phase que s’élaborent la convention et ses annexes qui concrétisent les engagements des acteurs concernant les objectifs et les modalités de réalisation de la période en entreprise :
– Établissement de la convention et de l’avenant pédagogique .
– Rencontre préalable avec les entreprises.
– Rédaction des livrets de suivi de stage

IV. LA RECHERCHE DES ENTREPRISES D’ACCUEIL

L’établissement doit trouver pour chaque élève un lieu d’accueil pour les périodes en entreprise. La recherche et le choix de l’entreprise relèvent de l’équipe pédagogique qui doit prendre en charge les contacts nécessaires. Sous la responsabilité des enseignants, les élèves peuvent contribuer à cette recherche.
L’équipe pédagogique veillera particulièrement à protéger les élèves d’éventuelles pratiques discriminatoires à l’entrée des périodes en entreprise.
La recherche des terrains de stage est de la responsabilité de l’équipe pédagogique.

V. LA CONVENTION DE STAGE

La convention proprement dite est à faire signer par le chef d’entreprise et le Chef d’établissement.
L’avenant pédagogique est à faire signer par le Tuteur, les Parents, et le Professeur Principal.

VI. L’ACCOMPAGNEMENT DE LA PÉRIODE EN ENTREPRISE

Les visites de suivi.

L’accompagnement de l’élève pendant le déroulement su séjour en entreprise implique nécessairement au moins une visite d’un membre de l’équipe pédagogique.
Le nombre de visites varie selon la durée du stage, il est souhaitable que le nombre de visites ou appels téléphoniques soient fixés avant la période de stage (équipe pédagogique)
Ces visites seront notées par l’enseignant sur le tableau récapitulatif déposé dans le bureau du chef des travaux.

Les visites d’évaluation.

Elles ont lieu généralement dans la deuxième partie de la séquence et plus précisément à la fin de la dernière séquence lorsqu’il s’agit de réaliser une partie de l’évaluation certificative de l’élève dans le cadre du contrôle en cours de formation.
Les évaluations certificatives CCF sont le fait des PLP des domaines professionnels ou par les autres PLP de l’équipe s’ils le désirent.
Les documents d’évaluations certificative ne doivent pas être dans le livret de suivi de stage.
Ils doivent être validés par le corps d’inspection.

Toutes les séquences doivent faire l’objet d’une évaluation formative. Cette évaluation intéresse les professeurs de toutes les disciplines et peut prendre la forme d’un bilan réalisé avec le tuteur et avec l’élève, précédant l’exploitation pédagogique de la période au retour au lycée.

Selon les PFMP le livret de stage sert de support à l’évaluation.

VII. L’EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE DES PÉRIODES EN ENTREPRISE

L’exploitation pédagogique de l’expérience professionnelle acquise en entreprise par les élèves est l’affaire de tous.
Une bonne exploitation commence par une bonne prévision.
Une bonne prévision s’énonce en objectifs clairs pour l’élève et le tuteur.